Expositions 2018

Du 10 janvier au 18 mars: "Envols, avec ou sans ailes"

Dans le monde de l'art naïf, les lois de la gravité ne sont pas toujours respectées. Alors que certains sujets restent cloués au sol, d'autres prennent leur envol pour une variété de raisons, à saveur tantôt symbolique, tantôt fantaisiste.

Du 10 janvier au 18 février: "Langage sans frontière"

Les frontières entre les artistes naïfs du monde s'estompent, car ils puisent dans un même coffre à outil universel.

Du 21 mars au 3 juin : "Reflets d'un art naïf moderne"

À l'instar d'autres formes d'expression artistique, l'art naïf évolue lui aussi au gré du goût, des influences et des intérêts qui sont ceux de chaque nouvelle génération d'artistes. Une sélection d'œuvres récentes met en valeur ce phénomène.

Du 6 au 10 juin : "Les peintres du jeudi"

Les participants aux ateliers libres de peinture offerts par le MIANM exposent leurs œuvres.

Du 13 juin au 9 septembre : "L'art naïf québécois de nos maisons"

Reprenant une tradition jadis chère au Musée des beaux-arts de Sherbrooke, le MIANM lance une invitation aux collectionneurs de l'Estrie à partager avec le public leurs trésors d'art naïf québécois. De belles surprises sont à prévoir.

Du 12 septembre au 23 décembre : "L'art naïf de l'Europe du Sud-Est"

À l'image de la France et d'Haïti, il existe dans les Balcans, en Europe de Sud-Est, un autre foyer mondial important d'art naïf. C'est dans cette région que fut fonfée dans les années 1930, par des peintres-paysans croates, l'École Hlébine, dont l'influence se fait encore sentir près d'un siècle plus tard. Grâce aux oeuvres d'une vingtaine d'artistes d'aujourd'hui, la riche tradition naïve de cette région du monde est à l'honneur à l'automne au MIANM.