Petite histoire du Projet MFC

NOTE: ce mémo non officiel aux artistes, amical et anecdotique, est un reflet du cheminement des deux principaux artisans du projet MFC. C'est aussi un message d'espoir et d'empathie partagé par deux populations victimes d'un même stress sanitaire, et qui trouvent fefuge dans la création artistique.

Chers amis artistes naïfs

Certains d'entre vous nous connaissent déjà. Pour les autres, voici l'occasion parfaite de faire connaissance.

Si vous étiez déjà invités pour FIAN-2020 (Brésil), vous appartenez automatiquement à cette nouvelle itération en ligne, après avoir contacté Adriano Dias et en respectant une petite obligation. (voir note ci-dessous)

Pour les autres qui souhaitent participer, veuillez nous signaler votre intérêt. Nos murs virtuels sont illimités! Et l'heure de fermeture n'est pas encore prévue. Très bientôt, un nouveau projet passionnant va se déployer. Bienvenue à bord. Voyons maintenant de plus près comment ce projet a évolué.

À propos du projet virtuel MFC

Fruit d'une nouvelle collaboration entre deux organisations culturelles des Amériques, dédiées à la reconnaissance et à l'appréciation du secteur de l'art naïf: FIAN 2020 au Brésil, et MIANM au Canada. Le projet MFC comprend deux expositions en ligne, successives et complémentaires, partagées, animées et promues par l'appareil humain et technique des deux partenaires:

Contexte mondial en 2020

Dans un avenir proche, nous nous souviendrons tous du jour où le monde s'est arrêté, vers le début de 2020. Parmi des calamités bien plus graves, la pandémie COVID-19 a interrompu de grandes expositions d'art et vidé les musées du monde entier. Nuisant clairement à la viabilité de ces institutions; sans parler du sort des artistes eux-mêmes. Une plus grande visibilité par tous les moyens disponibles est la bienvenue. Historiquement, l'expression et les événements artistiques ont toujours fait partie du tissus d’une expérience humaine équilibrée. Par ailleurs, les personnes confinées ont plus de temps que jamais pour stimuler leurs sens, enrichir leurs connaissances ou tenter de se distraire de la triste réalité. Mais vers qui se tourner?

Quand amitié et collaboration conduisent au partenariat

Tout projet doit avoir ses bougies d'allumage. Dans le cas présent, deux anciens amis des médias sociaux, très impliqués dans le milieu de l'art naïf - l'un à Guarabira, Brésil, et l'autre à Magog, Québec, Canada - ont entamé une conversation fructueuse. Pour la troisième fois, Adriano Dias - artiste et commissaire d'exposition - était sur le point d'ouvrir une grande exposition avec environ cent cinquante artistes invités, dans sa ville de Guarabira, BR. Et puis est survenue l'annulation soudaine. Jacques Dupont, collaborateur de longue date du Musée international d'art naïf de Magog (MIANM) était sur le point de promouvoir la prochaine exposition, quand l'ordre est venu d’en haut lieu de fermer le musée pour des raisons sanitaires. En quelques échanges par médias sociaux, ils ont partagé leur frustration, puis se sont impliqués au sein de leurs organisations pour lancer un événement conjoint inédit, fait de deux expositions ... en ligne!

Tout d'abord, il fallait remettre à neuf l'exposition en direct annulée - avec un contenu si riche - sous une nouvelle forme, plus accessible à l'échelle mondiale (en ligne). Et ensuite, pourquoi pas enrichir ce concept avec une nouvelle expression artistique liée à COVID-19, illustrant nos temps difficiles dans différentes parties du monde.

Exposition 1

Une exposition en ligne spécifique partagée et publiée par les deux partenaires: État de l'art naïf au Brésil, 2020 AC (AC = Avant Covid) Une mise en ligne de reproductions photographiques des œuvres déjà sélectionnées pour l'exposition de Guarabira FIAN-2020. Avec le recul, les quelques 150 items de cette collection brossent un portrait social et artistique unique qui mérite une solide et permanente référence, accessible à tous, sur demande. Outils de diffusion: l'ensemble des plate-formes en ligne - pages Web et médias sociaux - à la disposition des deux institutions. Ouverture: 18 mai.

Exposition 2

En complément et pour mettre en valeur le subit changement de contexte, une nouvelle exposition thématique est mise en ligne par les deux partenaires: Art naïf mondial sous influence COVID-19. Nous verrons progressivement apparaître de nouvelles photos d’œuvres, crées par les mêmes artistes de l’Expo 1 brésilienne, mais aussi par de nouveaux participants du monde entier. Cette fois-ci, les œuvres seront conçues pour illustrer la vision de chaque artiste du Temps du Coronavirus, là où je vis, et exécutée avec certaines contraintes techniques, au nom de la cohérance de l’ensemble. (définies dans les Règles) Outils de diffusion: le même ensemble d'outils en ligne - pages Web et médias sociaux - à la disposition des deux institutions, plus un nouveau groupe Facebook dédié, où les œuvres apparaîtront au fur et à mesure.
Ouverture: début juillet 2020

Notes annexes

Un peu à l'instar du rôle des écrivains de science-fiction dans la littérature en général, les artistes naïfs ont toujours été particulièrement aptes à proposer un regard perturbateur sur leur monde environnant, une attitude particulièrement rafraîchissante et quelque peu utile pour une époque qui se cherche.
Maintenant chers amis, nous sommes impatients de découvrir votre recette personnelle - où que vous soyez - votre façon de brasser la marmite, de montrer au monde ce qui mijote autour de vous, et plus encore, de nous faire rêver avec ce que demain pourrait bien sentir.
Jacques Dupont; jakomagog@gmail.com
Adriano Dias de Araujo; adiasd2@hotmail.com
Guarabira / Magog; 2020.05.08 (+ modifications plus récentes)